Résultats pour le mot-clef : "documentation"

Publications liées à "documentation"

Interopérabilité et logiques organisationnelles

Marie Despres-Lonnet, Béatrice Micheau, Marie Destandau

Dans la perspective de l’ouverture des données publiques, nous accompagnons trois institutions qui gèrent des fonds liés à la musique, dans cette triple évolution technique, organisationnelle et politique. L’objectif est de concevoir une « ontologie » qui servira d’appui à la description de la musique. Notre collaboration avec les experts a permis de saisir les tensions que ce projet génère, malgré la volonté collective de parvenir à une modélisation partagée. Nous avons ainsi pu montrer que chaque institution porte un regard situé sur la musique comme pratique sociale et sur les objets et documents qu’elle détient. La recherche d’un modèle commun et...

Lire la suite

Le modèle SOLARIS pour pérenniser l'élaboration, le partage et l'hybridation de savoirs dans la complexité

Thomas Bonnecarrere

Notre communication présente notre modèle SOLARIS[1] en développant la structure facilitant l'élaboration, le partage et l'hybridation d’œuvres culturelles SOLIS[2] et SOLARIS, encodant en leur sein des savoirs complexes et synergisants[3]. Ce modèle, déjà expérimenté avec succès, répond à des procédures d'élaboration et d'utilisation définies dans des matrices assurant les règles fondamentales d'interopérabilité. Cet article vise ainsi à permettre une compréhension claire de notre modèle (structure et utilisation) et de ses enjeux dans la complexité. La première partie résume la méthodologie que nous avons développé pour accompagner l'expérimentation de ce modèle. Puis, nous introduisons ce modèle, ainsi que les enjeux liés à sa normativité....

Lire la suite

L’autogestion démocratique des données pour pérenniser la traçabilité du savoir dans la complexité 

Thomas Bonnecarrere

Cet article vise à explorer la problématique de la soutenabilité technique pour pérenniser les données dans un contexte d’effondrement écologique. Nous proposons une approche transdisciplinaire du problème lié à l’autogestion démocratique d’un patrimoine de données commun auto-hébergé par des communautés locales (épistémiques et de pratique) engagées dans l’utilisation d’un modèle d’élaboration, d’hybridation, de protection et de valorisation de savoir que nous expérimentons dans le cadre d’une recherche-action (le modèle SOLARIS). Ce modèle prototypaire a pour but de faciliter l’évolution durable de communautés locales dans un monde de plus en plus matériellement et énergétiquement limité, donc contraignant.

Lire la suite