Dernier numéro

Vient de paraître

Traces numériques et durabilité – temporalités, usages, éthique
N°10 / 2021

Traces numériques et durabilité – temporalités, usages, éthique

Coordonné par Christian Marcon, Mona Shehata

Sommaire du numéro

Introduction du numéro

Christian Marcon, Mona Shehata

Les traces matérielles issues de l’activité humaine constituent un sujet de questionnement majeur, notamment en termes de collecte et de transmission. Avec l’essor de l’Internet et particulièrement du web 2.0, des traces complémentaires, numériques, sont massivement  créées. Si leur définition même ne fait pas encore l’objet d’un consensus, il apparaît que ces traces posent déjà des questions de durabilité à de multiples niveaux : leur temporalité, les usages qu’elles permettent et les aspects éthiques que leur exploitation sous-entend. Cet article introduit...

Lire la suite

Pourquoi laissons-nous des traces numériques ? L'hypothèse de la volonté (ou de l'illusion ?) d'accéder à une forme d'éternité construite

Jacques Henno

Pourquoi les utilisateurs du numérique acceptent-ils de laisser des traces alors que la plupart de ces internautes savent que ces informations peuvent-être utilisées pour tenter d'évaluer et d'influencer leurs comportements commerciaux, politiques ou sécuritaires ? Pour tenter de répondre à cette question, nous avons considéré les traces numériques comme des instruments transitionnels puis tenté de définir les projections et les schèmes mobilisés lorsque nous laissons de telles traces. L'analyse technique, sémiotique puis anthropologique des traces analogiques et numériques nous a...

Lire la suite

Les traces numériques dans le cadre du dépôt légal : conservation, production, restitution

Cécile-Marie Martin, Alexandre Wauthier

Les missions de conservation et de restitution des traces de l’activité humaine sont assurées par de nombreux acteurs de la sphère privée et publique, et parmi elles se trouvent les institutions chargées du dépôt légal. Celles-ci ont pour mission de collecter, cataloguer, conserver et enrichir tous les champs de la connaissance ainsi que le patrimoine national. D’abord réservé au document papier, le dépôt légal s’est ouvert à d’autres supports au cours du XXème siècle (par exemple : le disque et...

Lire la suite

Les traces numériques : portée des enjeux économiques et/ou de surveillance dans une société de connaissances

Viviane Du Castel

Avec la pandémie de coronavirus, le numérique s’est imposé comme un incontournable des nouveaux écosystèmes actuels en pleine évolution disruptive. Le vecteur numérique n’est pas anodin car il laisse des traces. Celles-ci sont enregistrées et deviennent des données et ce, qu’elles aient été déposées intentionnellement, avec ou sans le consentement implicite, de leurs propriétaires. Or, les données créent de la valeur et sont stratégiques. Qu’elles soient publiques ou privées, elles sont stockées, récupérées, traitées et analysées. Ces traces deviennent à...

Lire la suite

La traçabilité pour détecter la mutation d’une rumeur en légende urbaine.

Mona Shehata

La ressemblance entre la rumeur et ses termes voisins, ragots, fake news et légende urbaine, mérite une attention particulière, afin d’affiner la distinction. Nous présentons dans cet article une étude de cas sur une fausse information qui a circulé sur l’entreprise française Danone en Égypte, pour analyser ses caractéristiques concernant sa forme, ses dimensions sémiologiques et rhétoriques, ainsi que son mode de diffusion et sa durée de vie. Examiner la traçabilité de ce cas sur le Web et les réseaux...

Lire la suite

Analyser les transformations des pratiques professionnelles par une approche usages : plasticité, instabilité, fragilité

Jean-Claude Domenget

L’objectif de article est de proposer un cadre méthodologique pour analyser les transformations des pratiques professionnelles dans les métiers de la communication à partir d’une approche usages. Une fois dessinées à grand trait les évolutions de ce type d’approches ainsi que leur complémentarité avec celles sur les traces numériques et des interrogations liées à une perspective de durabilité,  nous traiterons de l’importance d’un enrichissement conceptuel (autour des concepts de plasticité, d’instabilité et de fragilité) et d’un déplacement du regard (d’une...

Lire la suite

L’autogestion démocratique des données pour pérenniser la traçabilité du savoir dans la complexité 

Thomas Bonnecarrere

Cet article vise à explorer la problématique de la soutenabilité technique pour pérenniser les données dans un contexte d’effondrement écologique. Nous proposons une approche transdisciplinaire du problème lié à l’autogestion démocratique d’un patrimoine de données commun auto-hébergé par des communautés locales (épistémiques et de pratique) engagées dans l’utilisation d’un modèle d’élaboration, d’hybridation, de protection et de valorisation de savoir que nous expérimentons dans le cadre d’une recherche-action (le modèle SOLARIS). Ce modèle prototypaire a pour but de faciliter l’évolution durable de...

Lire la suite

Coordination du numéro

Christian Marcon

CEREGE (EA 1722)
IAE Poitiers

Mona Shehata

IAE de Poitiers

Derniers numéros

Tous nos numéros
Les enjeux et les défis de la fonction d’évaluation en...
N°9 / 2020

Les enjeux et les défis de la fonction d’évaluation en sciences de l’information et de la communication

Lire la suite
La place de la communication interne dans le management de...
N°8 / 2020

La place de la communication interne dans le management de la performance et la compétitivité du capital humain des organisations publiques et privées

Lire la suite
Durabilité et transformation des organisations : paradoxes et perspectives
N°7 / 2019

Durabilité et transformation des organisations : paradoxes et perspectives

Lire la suite